Photographies Henri Vuillet

De ses heures cinéphiles à la présentation de grands formats, Henri Vuillet a eu à coeur de transcrire sur images les atmosphères si caractéristiques de son travail.
Ce photographe autodidacte parle de ses clichés de nageurs et plongeurs, de son étude des variantes architecturales et paysages enneigés, de ses mise en scènes ou encore de ses portraits de modèles et new faces d'agences : " Ma fierté est d'avoir appris seul, depuis mes premiers 24x36 jusqu'à mes récents travaux sur dos Credo Mamiya Leaf ".
Passionné par l'image et les émotions qu'elle procure, le photographe a fait du noir et blanc l'une de ses marques identitaires, basculant progressivement vers une approche " Lynchienne " de la couleur. Son travail se nourrit entre autres des films de Terrence Malick, Stanley Kubrick, Paul Thomas Aderson et David Lynch (...) des photographies d'Irving Penn, Steven Klein, Bruce Davidson, Steven Meisel et Karl Lagerfeld (...) " Quels que soient leurs inspirations, leurs techniques ou leurs angles d'approche, ces photographes m'ont inculqué une rigueur, une notion de mise en scène et de dimension du corps au sein de l'espace ". En 2006, il propose une première rétrospective de travaux traitant de fragments nocturnes et d'espaces aux lignes ascétiques.
En 2008 il réalise de futuristes épreuves des Bains des Docks, complexe aquatique du Havre inspiré des thermes romains sorti des Ateliers Jean Nouvel.
En collaboration avec Guerlain, Baccarat, Valentino (...), il présente en 2009 une série de clichés en noir et blanc - LILY WHITE: The Cristal Shine - subtil hommage au cinéma des années 50, qui lui ouvrira les portes du 15 de l'avenue Montaigne à Paris.
La même année, il immortalisera le nageur le plus titré de l'histoire lors des mondiaux de natation de Rome et de la coupe du monde de Berlin : " Photographier Michael Phelps était un rêve, particulièrement sur l'une de ses séances d'entraînement ! ".
En 2011, l'exposition - L'HÔTEL DIEU : Un Chantier à Coeur Ouvert - présente ses travaux photographiques des quatre années de restauration de l'édifice hospitalier du Puy-en-Velay sous la direction de Jean-Michel Wilmotte. Lors des mondiaux 2013 de natation de Barcelone, il se consacre essentiellement aux épreuves individuelles et synchronisées de plongeon, sur lesquelles il sera l'unique photographe français : " La plate-forme 10m du bassin de Montjuic offre un panorama exceptionnel et vertigineux sur la ville. Site extrême par conditions extrêmes avec athlètes extrêmes = photos de l'extrême ! ".
En juin 2015, il est accrédité par le Comité International Olympique (IOC) en vue des Jeux Olympiques Rio 2016. Il intégrera à cette occasion le cercle très fermé du pool médias France.
Fin 2016, il présentera une étude photographique des corps féminins et masculins réalisée sur ces cinq dernières années à la chambre photographique sur plan-films diapos 4x5 Inch.